Conseil scientifique

CONSEIL SCIENTIFIQUE

Biosynex a constitué un Conseil Scientifique dont la mission est d’accompagner la stratégie scientifique de la Société. Il rassemble des scientifiques et des experts de premier plan dans les domaines de recherche de la Société.

portait-3Felix Agbalika (MD)

Maitre de Conférence des Universités et enseignant-chercheur à l’Université D. Diderot Paris VII, après avoir été diplômé en virologie, bactériologie, immunologie et biologie moléculaire à l’Institut Pasteur de Paris.

Il est également titulaire d’une maitrise en (MSc) en biochimie de l’Université Paris VII, et est qualifié habilité à la direction des recherches (HDR). Avant de rejoindre l’Université Paris VII Monsieur Agbalika exerça en tant qu’assistant à l’Université de Nancy I dans le domaine de la microbiologie environnementale, en particulier en virologie. Ainsi, il a contribué au succès de nouvelles lignes directrices pour le contrôle des eaux usées traitées (normes françaises AFNOR). Il a également obtenu le diplôme de troisième cycle (DEA) en microbiologie-Médicaments. Félix Agbalika a par la suite poursuivi sa carrière à l’Université Paris VII dans le domaine de la rétrovirologie notamment axé sur le VIH. Récemment, son activité s’est concentrée sur les nouveaux virus associés à des maladies malignes comme le Sarcome de Kaposi ou la maladie de Castleman multicentrique. Il est membre du Comité définissant les bonnes pratiques en transfusion sanguine (Hôpital St-Louis de Paris). Il a également initié des travaux ayant conduit au dépôt du brevet FR 08 01604, qui est détenu en commun par Biosynex, Université Paris VII et l’APHP (Assistance Publique Hôpitaux de Paris).

Emmanuel Drouet (PharmD)

Chef de groupe de l’UVHCI (Unit of Virus-Host Cell Interactions UMI 3265 CNRS – UJF- EMBL, Grenoble).

Depuis le début des années 1980, Emmanuel Drouet est reconnu comme un expert dans le domaine des anticorps monoclonaux à des fins biomédicales (Virologie- Bactériologie-Parasitologie), et plus récemment thérapeutiques (Virologie). Il a obtenu son doctorat en virologie clinique de l’Université Claude-Bernard (Lyon) en 1991 et a mené depuis cette date, des activités de diagnostic et de développement à l’Institut Pasteur (Lyon) dans le domaine des maladies virales (Herpesvirus et virus des hépatites). Emmanuel Drouet jouit d’une excellente réputation en virologie moléculaire, et son groupe est engagé depuis une dizaine d’années dans l’investigation clinique, plus particulièrement dans le domaine des maladies liées à l’EBV. Le Docteur  Drouet est actuellement professeur de virologie à l’Université de Grenoble (Faculté de pharmacie). Il est membre du Comité de pilotage du master Erasmus Mundus  » Biohealth Computing  » récemment choisi par l’EACEA (Education, Audiovisuel & Culture Executive Agency).

Denis Gallot (MD, PhD)

Responsable de la salle de travail à l’hôpital universitaire de Clermont-Ferrand.

Il est professeur d’obstétrique et de gynécologie à la Faculté de Médecine de l’Université d’Auvergne. Spécialiste en médecine fœtale, il travaille en étroite collaboration avec le Dr Vincent Sapin et dirige un sous-groupe (développement pulmonaire) de l’équipe travaillant sur les conséquences métaboliques et moléculaires des rétinoïdes au cours du développement humain, appartenant à l’unité « Génétique, Reproduction et Développement » (UMR CNRS 6247, Clermont Universités, INSERM U.931). Il a écrit plus de 60 articles scientifiques principalement axés sur le développement du poumon, la prise en charge des grossesses gémellaires complexes, la rupture des membranes et le dépistage prénatal des anomalies fœtales. Il est membre du Collège National des Gynécologues Obstétriciens Français, de la Société Française de Médecine Périnatale et Club de Médecine fœtale. Il est depuis 2009, le secrétaire national des Journées Francophones de Recherche en Gynécologie Obstétrique.

Vincent Sapin (PharmD, PhD)

Responsable du service « Biochimie et de Biologie Moléculaire » du Centre Hospitalo-Universitaire de Clermont-Ferrand.

Le docteur Sapin est également professeur de « Biochimie et de Biologie Moléculaire » à la Faculté de Médecine de l’Université d’Auvergne. Il est par ailleurs responsable d’un groupe de recherche travaillant sur les implications métaboliques et moléculaires des rétinoïdes au cours du développement humain. Son groupe de recherche appartient à l’unité « Génétique, Reproduction et Développement » (UMR CNRS 6247, Clermont Universités, INSERM U.931). Il a écrit plus de 50 articles scientifiques spécialisés sur les membranes amniotiques (rupture prématurée des membranes) et du poumon (hernie diaphragmatique congénitale). Il est membre de l’Association Américaine de Chimie Clinique, de la Société Française de Biologie Clinique. Il est biologiste certifié par la Confédération de Chimie Clinique de la Communauté Européenne (EC4). Les recherches cliniques du docteur Sapin comprennent le dosage biologique de marqueurs biochimiques dits « point of care » (CRP, peptides cardiaques), les analyses biochimiques du liquide amniotique dans des conditions normales et pathologiques. Il a récemment lancé un groupe de travail composé de référents français sur les bio-marqueurs du syndrome d’alcoolisme fœtal.